Quels sont les biens et les objets qui peuvent être assurés à travers une assurance affinitaire ?

Assurance affinitaire

Quand on possède un objet auquel on tient particulièrement, on aimerait en profiter longtemps et le garantir contre les risques. C’est dans ce genre de configuration que l’utilité de l’extension de garantie se révèle.Ce gage d’assistance, d’assurance ou autre service est délivré par un magasin ou autre distributeur habilité, lors d’un achat, pour se prémunir contre des accidents, un vol, un casse, un incendie ou une perte. Cette offre de garantie peut s’étendre jusqu’à 5 ans, peut profiter à tout consommateur et peut même être résiliée. Tour d’horizon.

Une assurance, qu’est-ce que c’est ?

L’assurance appliquée aux biens de consommation ne date pas d’hier et souscrire un contrat d’assurance affinitaire est de plus en plus courant. L’assurance est simplement une prestation souvent financière à laquelle a recours un particulier ou une société afin de couvrir les frais consécutifs à un évènement dommageable lié au produit concerné. Cette indemnité ne peut s’opérer évidemment que sous le coup du versement d’une cotisation ou d’une prime. Il existe sur le marché bon nombre de compagnies d’assurance avec des grilles d’indemnisation variables. Une parenthèse insolite : on déniche même une indemnité « objets de cœur » c’est dire l’engouement des clients. Que la formule soit temporaire ou plus durable, les compagnies d’assurance proposent à ces clients les mêmes services personnalisés. On relève différents types d’assurance :

  • le contrat d’assurance vie
  • le contrat IARD (Incendie accident et risques divers) qui est une assurance dommage
  • l’assurance de personnes équivalant à l’assurance vie couplée à l’assurance pour dommages corporels (santé et invalidité ou tout autre motif)
  • l’assurance biens et responsabilités

Les spécificités de l’assurance

Parmi les multiples modalités d’assurance en France, l’assurance affinitaire est très connue et mise en application par la majorité des acheteurs. Elle concernerait environ 60 % des Français contre 75 % pour les Italiens et habitants d’outre-Rhin. Avant de procéder à la signature du contrat d’assurance, il faut bien lire les conditions générales pour constater les dommages pris en charge. En effet, à ses débuts, elle couvrait, de manière individualisée et distinctive, un groupe de citoyens liés par une même activité comme, par exemple, l’assurance pour motards, pour expatriés, pour golfeurs, pour bateaux, etc. Mais désormais, elle se veut complémentaire d’un produit ou d’un service vendu. Autrement dit, ce n’est rien d’autre qu’une extension de garantie proposée constamment par les boutiques spécialisées et autres grandes surfaces. Il existe 2 types d’offres affinitaires : soit systématiques lors de l’achat, soit optionnelles. Dans quels cas cette proposition est-elle valable ? Lors de l’achat des biens de consommation les plus courants. Cette garantie peut être prolongée jusqu’à 3 ans ou plus au lieu de 2. On parle alors d’extension de garantie. Ce faisant, le matériel qu’on s’est procuré lors de cette transaction peut alors être couvert 5 ans lors d’une panne. Grâce à la loi Hamon, par ailleurs, on peut résilier cette assurance et son champ d’intervention.

Les biens et produits concernés par cette assurance

Les consommateurs de l’Hexagone préfèrent souscrire plus ou moins massivement à cette assurance objets par souci de sécurité. Elle leur permet de remédier aux problèmes liés aux équipements fournis pendant les années suivant l’achat. L’assurance pour les biens couverts comporte 3 éléments qui sont le contrat d’assistance, l’extension de garantie et le panel du service complémentaire à l’instar de la carte de crédit. Cela concerne ordinairement les produits de maison ou les nouvelles technologies. Vu que l’univers du digital a le vent en poupe, les assureurs peuvent compter sur une demande de plus en plus croissante. Pour bénéficier le mieux possible de ces assurances, il est important de se renseigner préalablement à tout achat, notamment en s’adressant aux associations de consommateurs. Il y a pléthore de produits et biens concernés par cette extension de garantie. On peut citer, dans cette liste non exhaustive, des objets du quotidien comme la télévision, le smartphone, le téléphone portable, l’ordinateur, la tablette et les accessoires féminins (sacs à main, bijoux, etc.). À ces articles populaires, s’ajoutent le lave-linge, le réfrigérateur et autres appareils ménagers, le four, l’appareil photo et les appareils numériques, les lunettes, les voitures électriques, etc. S’agissant de l’achat d’une télévision ou de tout autre gadget électronique comme une tablette, la garantie est communément fixée à 2 ans.