Comparer les offres d’assurance pour trottinettes électriques

assurance trottinette électrique

Publié le : 18 novembre 20217 mins de lecture

Ces dix dernières années, on a constaté l’apparition massive de certains engins électriques qui sont devenus des moyens de transport privilégiés des citadins. En effet, ils permettent d’échapper aux embouteillages pendant les heures de pointe. À la différence du vélo classique, certains modèles doivent être assurés. C’est par exemple le cas d’une trottinette électrique.

Trottinette électrique : l’assurance est-elle obligatoire ?

Il n’est pas nécessaire d’avoir un permis de conduire pour conduire une trottinette électrique. Néanmoins, le conducteur doit avoir au moins 12 ans. La vitesse maximale est aussi limitée à 25 km/h. En cas de dépassement, il encourt une amende pouvant aller jusqu’à 1 500 euros.

Dans le cas d’une trottinette manuelle, l’assurance n’est pas indispensable. En revanche, s’il s’agit d’un modèle électrique, elle est obligatoire pour couvrir les éventuels accidents pouvant survenir sur la route. En effet, la trottinette électronique est considérée comme un véhicule terrestre à moteur, tout comme les vélos électriques et les scooters. Par conséquent, pour rouler sur la voie publique, vous devez avoir au minimum une assurance trottinette electrique responsabilité civile encore appelée assurance au tiers.

L’assurance au tiers vous couvre en cas de préjudices causés à autrui, qu’il s’agisse d’un dommage physique ou matériel. Si vous souhaitez bénéficier d’une meilleure protection, vous avez la possibilité de souscrire des garanties optionnelles comme la garantie incendie ou la garantie vol. Mais combien coute une assurance pour trottinette electrique ? Plus le niveau est élevé, plus le tarif assurance trottinette electrique sera important.

Assurance trottinette : quelles sont les différentes formules ?

Les compagnies d’assurance proposent des formules à la carte. Le conducteur peut donc ajouter ou supprimer des options en fonction de son budget et de ses besoins. L’assurance responsabilité civile entre en jeu en cas de sinistre causé par le conducteur. Dans ce cas, c’est la compagnie qui indemnise les tierces victimes. En général, il n’y a pas de plafonnement concernant les dommages corporels, ce qui n’est pas le cas pour les dommages matériels. Le plafond est clairement mentionné dans le contrat.

La garantie vol est facultative. Elle est recommandée si vous roulez régulièrement en ville. En cas de vol, vous serez remboursé à hauteur de sa valeur vénale. L’assurance conducteur par contre couvre les dommages subis par le conducteur et sa trottinette même s’il est fautif : collision, catastrophe naturelle, incendie, explosion, etc. Le montant de l’indemnisation va dépendre de la formule choisie.

La souscription d’une assurance peut se faire actuellement en ligne, par téléphone ou en agence, si l’assurance dispose d’un local physique. Normalement, il faudrait une copie de votre pièce d’identité, la facture d’achat de votre trottinette et votre RIB. Si les démarches sont réalisées sur internet, vous recevrez votre carte verte par courriel.

Assurance pour trottinette électrique : quel budget prévoir ?

Le tarif assurance trottinette electrique peut fortement varier selon la compagnie et les options choisies. L’assurance au tiers est la plus abordable. Si vous souhaitez renforcer la couverture, il faudrait ajouter des options. Face à la hausse des vols des EDPM ou Engins de déplacement personnel motorisé, il est plus que nécessaire de souscrire une assurance vol. L’assurance conducteur est aussi recommandée, car en cas de sinistre, vous et votre véhicule serez couverts. L’assurance tous risques est la plus complète. Toutefois, c’est aussi la plus chère.

La puissance de la trottinette électrique aura aussi un impact sur le prix assurance trottinette electrique. Les primes seront plus élevées pour les modèles les plus rapides. Enfin, les assureurs prennent en compte l’âge du conducteur. Ceux qui n’ont pas de permis présentent un grand risque, car ils sont « moins expérimentés ». De la sorte, le tarif est souvent majoré pour ces jeunes conducteurs.

Si vous avez d’autres véhicules, il est conseillé de les regrouper au sein d’une même compagnie d’assurance pour bénéficier d’un tarif plus attractif. C’est d’ailleurs un bon moyen pour faire des économies substantielles. Quoi qu’il en soit, il est fortement recommandé de comparer plusieurs devis avant de prendre un engagement.

Comment comparer les offres ?

Le montant de la prime ne doit pas être votre seule référence. Il faut aussi porter une attention particulière aux autres clauses du contrat. D’abord, comparez les franchises, c’est-à-dire les restes qui seront à votre charge après l’indemnisation du sinistre. En général, une prime faible équivaut le plus souvent à une franchise élevée. Pourtant, ce n’est pas forcément la solution la plus avantageuse.

Ensuite, vérifiez les plafonds de remboursement des dommages matériels. Certains organismes proposent des plafonds pouvant aller jusqu’à des centaines de milliers d’euros. Prenez aussi connaissance des exclusions. Tous les contrats comportent les exclusions légales. Ce qui doit vous intéresser ici, ce sont les exclusions spécifiques liées à votre contrat : vol sans effraction, panne du véhicule, etc. De la sorte, lisez minutieusement les conditions générales afin d’éviter les mauvaises surprises.

Pour dénicher la meilleure offre, il est fortement recommandé de vous rendre sur un site comparatif assurance trottinette electrique. La plateforme regroupe généralement plusieurs partenaires. Vous n’avez qu’à remplir le formulaire en ligne. Après validation, une liste de différents contrats correspondant à vos critères apparait. Il ne vous reste plus qu’à trier les devis pour trouver votre bonheur ; c’est simple et rapide. Vous pouvez ainsi économiser du temps, de l’argent et de l’énergie.

Plan du site